Quels étaient les remèdes de nos grands mères contre les moustiques ?

Comment faisaient nos grands mères pour protéger la maison contre les moustiques avant l’invention des moustiquaires, des pièges et des produits chimiques ?

24/02/2024 – Quels remèdes de grands mères contre les moustiques – Bastien LEGOURMEL

Utilisation du Basilic, du Géranium, du Thym, de la Citronelle, de la Lavande, de la Verveine... ?

Devant chaque problème de la vie courante, nos grands mères faisaient appel aux solutions naturelles et allaient souvent piocher au jardin les ingrédients miracles. Le basilic, le géranium, le thym, la citronnelle, la lavande et la verveine étaient réputés pour repousser les moustiques. Ces produits étaient plantés à proximité des fenêtres, dans des jardinières, ou des bouquets étaient disséminés dans la maison. Ces produits étaient aussi utilisés avec des huiles comme produits à appliquer sur la peau.

Il y avait beaucoup moins de moustiques à l'époque

Nos grands-parents souffraient surtout beaucoup moins des moustiques. Ils travaillaient beaucoup plus souvent en extérieur mais les moustiques étaient moins présents. Les moustiques tigres n’étaient pas encore présents en France métropolitaine, nos ancêtres se faisaient donc surtout piquer en soirée, lors de la traite des vaches/chèvres/moutons ou des fêtes de village par des moustiques européens (actifs uniquement la nuit). 

La biodiversité était beaucoup plus développée, il y avait donc énormément d’oiseaux (hirondelles…) et de chauves souris qui se régalaient des moustiques et régulaient les populations.

Les villes étaient aussi beaucoup plus petites, or, on sait aujourd’hui que les grands villes, très bétonnées abritent de nombreux réservoirs d’eaux stagnantes, maintiennent une température élevée la nuit (bétonisation) et sont de véritables élevages à moustiques.

Les moustiques piquent les humains depuis la nuit des temps, nos grands mères avaient développé des remèdes pour s’en protéger. Malheureusement l’urbanisation, le réchauffement climatique et la chute de la biodiversité provoquent un accroissement jamais connu des moustiques.
A nous de trouver de nouvelles solutions pour nous protéger, les plus naturelles possible !

Vous aimerez aussi...

Retour en haut